Category: adventist singles ?berpr?fung

Les mots sont, les mots font, les mots disent Les mots coulent, les mots roulent sur un fil

Les mots sont, les mots font, les mots disent Les mots coulent, les mots roulent sur un fil

En bref : c’etait bien, malgre quelques longueurs et la sensation d’etirer superficiellement l’intrigue !

Le roman s’ouvre sur une scene volcanique, au restaurant, trois s?urs fetent leur anniversaire quand soudain l’une d’elles se leve avec une fourchette plantee dans son ventre de femme enceinte. Eh ouais. Les petits meurtres en famille, ca me connait.

Avant d’en arriver la, l’auteure procede a son schema habituel en fouillant les souvenirs et en alternant personnages et situations pour planter le decor. Les trois s?urs, Lynn, Cat et Gemma, sont des triplees. Elles ont un peu grandi en etant des phenomenes de foire, exploitees par leur mere qui a bati sa carriere sur leur dos.

Mais les filles gagnent a etre connues, notamment pour leur parcours et leurs attentes qui partent dans tous les sens. Lynn maintient qu’elle peut gerer sa carriere, son couple et son enfant a parts egales. Cat decouvre que son mari a eu une aventure. Et enfin Gemma enchaine des deceptions amoureuses mais tombe sous le charme d’un serrurier aux cils incroyables.

Ces trois-la sont a la fois solidaires et garces entre elles. Elles ont le sens de la famille, se protegent et se soutiennent. Cependant, elles ne sont pas transparentes et souvent preferent un semblant d’apparence par peur d’etre trop vulnerables.

En fait, j’ai bien aime ce roman a travers son portrait des trois s?urs dont la relation est complice mais perfectible aussi. Je me suis sentie proche de l’une et l’autre a tour de role. Par contre, et c’est un reproche courant, le roman de Liane Moriarty est bancal avec des passages trop longs ou inutilement dilues. (more…)